Je crois aux rencontres, au destin qui place sur votre chemin de belles personnes qui vous apporteront un peu de joie, de soleil, de soutien, qui participeront à faire de vous une personne meilleure.

Céline Douchet est une de ces fées pour moi.
Chaque instant partagé avec elle, pour le travail ou le plaisir, est magique, beau, drôle et tendre.
Rencontrer Céline, c’est discuter avec l’incarnation de la douceur de vivre, c’est se perdre dans un sourire franc et entier, c’est devenir plus fort de la joie qu’elle dégage.

Je l’ai approchée pour son travail de photographe.
J’ai rencontré une artiste qui maîtrise avec splendeur l’univers dans lequel elle vit, un univers poétique, fantasmagorique autour d’un personnage central féminin.

Ces mises en scène, elle les rêve, les dessine puis les photographie.
Elle partage avec nous son monde inconscient, expose son imagination, défend sa liberté chimérique et nous émerveille avec ses créations qui ne peuvent laisser indifférent.

Passionnée par la photographie depuis son plus jeune âge, elle s’offre son premier appareil photo à l’âge de 12 ans. Pourtant c’est de peinture et de sculpture dont il sera question dans ses premières expositions. Ce n’est qu’en 1996, après avoir obtenu son diplôme en électronique (*), que Céline décide de se consacrer à la photographie, médium au travers duquel elle arrive véritablement à s’exprimer.

Son travail naît de son imaginaire, des tableaux qui lui apparaissent dans son esprit, des voyages dont elle puise les richesses visuelles et culturelles, des regards et rencontres qui ponctuent le quotidien. Céline Douchet est telle une éponge, captant toutes les émotions environnantes, les vibrations de la vie, de la nature, elle a cette fabuleuse capacité d’être à l’écoute du monde et d’elle-même, et de nous offrir sa vision au travers des photographies qu’elle réalise. Son univers est empreint de mélancolie (**), d’étrangeté, de nostalgie, d’enfance… Elle multiplie les mises en scène créant son monde perdu entre conte et cinéma, travaillant chaque détail, chaque lumière pour être au plus près de l’atmosphère qu’elle souhaite partager.
Ses influences sont ainsi très diverses, de nombreux réalisateurs (Alfred Hitchcock, David Lynch, Jane Campion, Tim Burton,…), auteurs (Stephen King,…), photographe (Guy Bourdin,…) et énormément de musique, qui participe à plonger Céline dans l’atmosphère qu’elle souhaite créer.

Céline Douchet est ce mois, l’invitée du Museum d’Histoire Naturelle de la Ville du Havre. Plus qu’une simple exposition, c’est une véritable installation qui vous est proposée. Photos, bien entendu mais aussi, vidéo, accessoires,… tout est fait pour vous permettre de vous plonger un instant dans l’univers de Céline. Courrez-y !!!

* Les œuvres de Céline sont aussi atypiques et étonnantes que son parcours!
** « La mélancolie est le bonheur d’être triste », citation de l’artiste

Pour plus d’informations sur Céline Douchet:
http://www.celine-douchet.com/

TAGS :|||

Vous avez aimé cet article ? partagez-le !   
partagez
  • Pinterest button
  • Rendez-vous sur Hellocoton !

Best-of

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>