Portrait

Il y a quelques temps, le site de vente de créateurs Up Factory a fait un portrait de La Valise à Pois. Histoire de dévoiler un peu plus les dessous et acteurs de la marque. Voici quelques questions extraites de l’article qui m’ont été posées et auxquelles je me suis amusées à répondre.


- Quels sont votre nom et le nom de votre marque ? Pourquoi avoir choisi ce nom ?

Le nom de la Valise à Pois fait directement référence à mon bagage artistique issu de l’univers du graphisme et du design textile. Dans ma valise j’entasse toutes mes influences, mes envies, mes couleurs, mes matières et ces rencontre mes font voyager. Pourquoi « à pois » ? Car c’est un motif que j’affectionne particulièrement car il est féminin, intemporel et d’un aspect naïf presque enfantin !

- Que créez-vous ?

Je crée des bijoux fantaisistes et décalés. J’aime particulièrement créer des sautoirs et des boucles d’oreilles parce que c’est ce que je porte moi-même le plus facilement. Ce sont les deux accessoires, selon moi, qui complètent ou qualifient le plus une tenue.

- Pouvez nous nous raconter votre histoire ?

La marque est née il y a un peu plus d’un an dans mon atelier toulousain. Après m’être installée en tant que graphiste indépendante, j’avais envie d’appréhender l’univers de la mode à-travers la manipulation et la transformation de breloques, perles et autres entités colorées. La marque est née sur internet et a très vite eu des échos dans la presse et auprès des blogs influents. Après ça a fait boule de neige.

- D’où vous est venue l’envie de créer ?

C’est inné, non ?

Quand et comment vous êtes-vous lancée?

Mon parcours créatif je l’ai concrètement entamé dès le lycée avec un Bac Arts appliqués à Nîmes. J’ai ensuite été diplômée de l’ESAA Duperré Paris en design textile, puis d’un Master graphisme à l’IUP arts appliqués couleur, image, design à Toulouse. L’idée de m’installer en indépendante et de vivre de mes créations était pour moi une évidence et une liberté à conserver.

Comment et où créez-vous ?

La création est permanente, quotidienne. J’ai toujours un œil sur tout ce qui m’entoure. Je sonde en permanence les tendances, l’art, la mode, je m’en imprègne et je mets de côté toutes ces captations dans un coin de ma tête pour plus tard. Ensuite par associations d’idées, je crée des univers hybrides issus de tous ces bouts de captations que je tente d’exprimer à-travers mes créations.

Travaillez-vous seule ou en équipe ? si vous êtes plusieurs, qui fait quoi ?

Pour l’instant je travaille seule sur La Valise à Pois. Je préfère produire moi-même les modèles de mes petites mains. Parfois je demande tout de même de l’aide à mon entourage dans les moments de rush.

Quels corps de métiers recouvre votre activité de créateur ?

Créatrice de bijoux fantaisiste, coloriste et graphiste

Pour vous, qu’est ce que « être créateur » ?

Etre créateur c’est avant tout être passionné. Ne pas faire les choses dans la demi-mesure et oser y aller à fond. Il faut également savoir sans cesse se renouveler et ne pas avoir peur de l’originalité. Mais quelle vaste question !

Quel est votre moteur ? (une vision ? laquelle ? une recherche de réalisation personnelle ? …)

A-travers mes créations je cherche avant tout à me faire plaisir. Le jour où je n’aurai plus la flemme je passerai à autre chose sinon ce serait comme me trahir moi-même mais aussi la clientèle. Cependant ce n’est pas demain la veille que je me lasserai de produire !

Avez-vous des sources d’inspiration ? Lesquelles ?

De manière concrète je feuillette régulièrement des livres et pas mal de magazines que j’affectionne sur la mode en général et la mode enfantine. Bien sûr il y a aussi la musique, les voyages, les brocantes, les musées, la photographie, la cuisine, internet (même si souvent les vraies sources ne sont pas citées) et bien d’autres encore…

Quel est pour vous le summum de la réussite en tant que créateur ?

Je dirais que l’ouverture d’une vraie boutique La Valise à Pois serait pour moi une fierté. J’aimerai beaucoup également que mes créations soient vendues au Japon. Peut être en y réfléchissant, je souhaiterai surtout que mes créations soient appréciées par une clientèle fidèle grandissante.

Quel avis avez-vous de la mode aujourd’hui ?

De manière générale elle m’effraie, mais aujourd’hui on a du mal à s’en détacher, elle est omniprésente. En matière de vêtement je vais être davantage attirée par une couleur, une matière, un motif. Peut importe qu’il soit « à la mode » ou pas.

partagez