Article : Plein les yeux

J’en suis encore chamboulé

4
Alors aujourd’hui je vais vous parler de 2 films que je suis allé voir, à savoir Tron l’héritage et Black Swan. Commençons par le moins bien. Tron l’héritage:
2011

Note: 13/20

Je ne sais pas si vous aussi vous attendiez ce film avec enthousiasme, en même temps, il faut bien l’avouer les médias y sont pour quelque chose, mais moi ça fait juste un an que je l’attends ce film. Et résultat des courses, petite déception.

Premièrement la 3D qui n’apporte rien (à part plus de sous dans les poches). D’ailleurs au début du film, un petit message nous avertit que le film contient des scènes en 2D et que c’est volontaire, donc que nous devons être bien aimable et ne pas enlever nos lunettes qui nous écrasent le nez. Deuxièmement, un scénario très prout prout, faut bien l’avouer. Mais bon la musique de Daft Punk rattrape tout ça, je ne retiens que ça du film, j’ai adoré. Et visuellement c’est pas mal. Plus d’infos ici. Image de prévisualisation YouTube Maintenant Black Swan:

Note: 19/20

Alors là, je n’aurai qu’une chose à dire Wouah!!

Si je devais avoir un coup de coeur cette année, je suis quasiment sur que ce serait ce film, rien que d’en parler j’en ai encore des frissons. Pour tout vous dire, ce que j’aime dans le cinéma, c’est sa capacité à augmenter le ressentiment du spectateur. Un bon film pour moi est un film que me procure des émotions fortes, et ce pour n’importe quelle sorte d’émotions. Par exemple, La Passion du Christ est pour moi un des meilleurs films que je n’ai jamais vu. Et bien figurez-vous que je ne m’étais pas senti aussi mal au cinéma depuis la passion. Nathalie Portman joue divinement. Et dire que je ne voulais pas voir ce film car je pensais que c’était sur des danseuses, un petit truc nunuche à souhait. Le film raconte l’histoire de Nina, jeune danseuse étoile que rêve de devenir la reine du ballet. Et son voeu se voit exaucé quand elle devient la reine des cygnes. Mais le problème c’est qu’elle n’est faite que pour jouer le rôle du cygne pur et parfait. Elle n’a pas le caractère pour jouer le cygne noir. Ainsi pendant le film nous allons la suivre à travers la découverte de son côté sombre qui se révèle complètement destructeur. Si il y a un film à voir en ce moment, c’est celui là, courez-y. Des infos supplémentaires . Image de prévisualisation YouTube

Je reste un petit garçon

0
Je dois vous avouer quelque chose, je suis un inconditionnel de Walt Disney, et vous savez quoi je le vis très bien, si je vous assure. Donc je ne pouvais pas passer à côté du dernier Disney à savoir Raiponce (la traduction est vraiment nulle, personnellement je préférais de loin Rapunzel mais bon les goûts et les couleurs, il parait que ça ne discute pas). Donc je disais Raiponce.

Alors qui dit Disney dit Princesse et Prince Charmant (là pour le coup c’est un voleur, tout de suite plus actuel comme fantasme) et grande histoire d’amour et puis comme d’habitude il faut corser un peu, et donc cette histoire d’amour n’est pas gagné d’avance. Histoire: Il était une fois une reine qui était enceinte mais qui tombe malade durant sa grossesse (pas de bol). Et pour guérir cette jolie reine, il faut la fleur issue d’une larme de Soleil. S’ensuit une chasse à la fleur dans tout le royaume pour finalement tomber dessus (et oui tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, quelqu’un a trouvé la fleur et l’a donné de bon coeur à son roi, quel con). La reine guérit et donne naissance à une magnifique princesse dont la chevelure est magique, elle peut tout guérir, même être source de jouvence. Mais (il y a toujours un mais), une méchante bonne femme convoite la beauté éternelle et kidnappe la jolie princesse et l’enferme dans une tour inaccessible. Puis la jolie jeune princesse s’échappe grâce à sa chevelure très très longue et tombe amoureux, etc etc et happy end (ben oui on est dans un Disney, une fin malheureuse est à exclure si on ne veut pas forger une génération de frustré et blasé). Voici la bande annonce: Image de prévisualisation YouTube Alors pour tout vous avouer j’ai aimé comme pas possible que ce soit pour le petit rappel à mon enfance ou pour le rêve que me vend ce genre de film. On ne s’ennuie pas du tout, on rit même beaucoup. Petits moments sentimentals en prime. Mais je dois dire que comparé aux Disney d’avant, je ne retiens pas une seule chanson (on est loin de « Ce rêve bleu », « Partir là bas » etc etc) et de plus je préférais le genre d’image d’antan qui avait été repris dans La princesse et la Grenouille, dans Raiponce on est en image de synthèse. Je vous le conseille vivement, un vrai bon moment à passer. PS: dois-je préciser que le voleur Eugène est à tomber ?